jeudi 30 mars 2017

Stage de Jazz

Les inscriptions sont ouvertes... nous vous attendons toujours plus nombreux à nos stages de Jazz.
Mais... dépêchez-vous... les places se remplissent très vite...
Qu'on se le dise !

vendredi 27 juillet 2012

Bonjour le d'jazz

Stage" Bonjour le d'jazz" des enfants et des ados qui font du jazz...

mercredi 17 août 2011

" A fond le d'jazz" - une nuit , un boeuf



Cette nuit-là du 11 aout 2011, au Col de Romeyère , dans la salle du fond du centre des Coulmes , un bœuf gros comme un œuf des profs, improvisé et explosif, avec une vertigineuse interprétation de Anthropology (A) / Oleo (B) / + mix A/B ( !)

Quelques attardés comme moi on eu la chance d’y assister (voir pour certains d’y participer) et j’ai voulu profiter de cette occasion pour vous saluer, vous les animateurs du stage « A fond le d’jazz »

Au piano : Manu

Pardon, j’avais crû que la basse était à cordes pincées ou tapées ou « slappées » mais un bassiste de ta qualité au piano, çà déménage graves et aigües , avec un régularité de métronome et un dynamisme à faire bouger les murs, en complice avec le bassiste de ce soir-là (Eric). En d’autres occasions, le chant de la basse frettes-less avec tant de brio et une belle complicité avec Yvan à la batterie est un vrai plaisir à l’oreille et aux tripes (qui ferait même dire à certains traditionalistes que çà joue trop …. )

A la basse : Eric

Venu du fin fond du canada, tu nous livres ce soir là un gros son bien groove, véritable câble tendu sur lequel viennent se poser et s’en envoler les notes des musiciens équilibristes alentour, saxos, trompettes (et clairons), trombone, guitare, en résonnance avec le piano et la rythmique endiablée de la batterie

A la batterie justement : Yvan (le terrible…)

Avec toi, la batterie n’est plus une « boite à rythme manuelle », mais un véritable instrument de musique polymorphique, que tu manies avec une dextérité folle, sous une rigueur sans faille, avec une inventivité et une créativité de tous les instants. A l’écoute des moindres variations des solistes et, tout en les accompagnant, tu concilies mains de fer, souplesse des poignets, enthousiasme (qui te fait parfois te lever), et même un humour joyeux qui nous a tous fait sourire, musiciens et auditeurs.

Au sax soprano : Sylvain

Là ou j’attendais un son criard et vert (jeunesse oblige) , tout au contraire, j’ai entendu ce soir là (et les autres fois) un son tout en rondeur, des phrasés délicats, caressant les thèmes et cueillant chaque notes pour les assembler en un bouquet multicolore, à savourer !

Au sax ténor : Neness bien sur !

Sous tes airs bon enfant et rondouillard quinqua, tu caches une aisance et une assurance dans les thèmes à faire pâlir les piliers de big band, une finesse et une originalité insoupçonnable dans les solos qui relègue tes congénères sax au rang de moppets show. Ta gentillesse, ta patience, ton enthousiasme nous ont tous galvanisé, animateurs et stagiaires et c’est un vrai soleil sur la montagne de notes que nous avons joué.

A la guitare : Eric

Discret mais si efficace, du velours rythmique entre les doigts, tu élargis l’espace sonore à le faire voyager au-delà des murs et tu ouvres les grilles (les fameuses) pour laisser échapper les solos les plus multicolores (PS : on cherche encore la marque de ton rasoir…)

Au trombone, à la trompette, (à la flute, au cornet, au cor, à je sais pas quoi encore…) : Pierre

Au-delà de la rigueur rythmique et harmonique dont tu nous a abreuvé, nous pauvres pécheurs stagiaires ; je tiens à saluer ici ta souplesse, ton dynamisme et ta patience (avec le big band royal !) ; sous des airs malicieux, tu dévoiles une telle énergie, redoutable de soir là, avec ton bras à coulisse psychédélique qui malmène le trombone pour en extraire des rondes endiablées de notes, tressées avec justesse et flamboyance.

Je n’oublie pas non plus Guy à la guitare électromagnétique et Didier au piano à mille notes et aux accents de Keith, absents ce soir là, qui ont ravis nos oreilles d’apprentis musiciens.

A vous tous : au-delà des heures d’enseignement et ces moments magiques, comme ce soir-là, vous nous avez appris de belles leçons de musique et notamment celle que chacun peut créer sa propre musique avec son instrument et la composer avec bonheur avec celle des autres, dans le respect et l’écoute de tous.

Merci encore pour ces moments d’exception.

Dominique (guitariste)

mardi 18 août 2009

A FOND LE D'JAZZ 2009

stage jazz adulte 2009Concert des profs du stage " A fond le d'jazz" août 2009

stage_de_jazz_adulte
Profs & stagiaires "a fond le d'jazz" - pic-nic

BONJOUR LE D'JAZZ 2009

Jeunes stagiaires guitaristes en ateliers

bonjour le d'jazzles stagiaires et les profs devant le centre "Les Coulmes" col de romeyère